Echo-Nature

Atelier fabrication de nichoir à insectes

Publié le 27 Juin 2010 par Eco-nature in Mon jardin secret

 

Qu'est-ce-qu'un nichoir à insectes ?

 

Un nichoir à insectes est un abri fabriqué à partir de divers matériaux et qui permet aux insectes de nicher, de passer l'hiver ou encore de s'y abriter lors des chaudes journées d'été.

Nous savons tous que la nature regorge à elle seule d'une infinie quantité d'abris insolites nécessaires à de nombreux organismes vivants. Cependant, bon nombre de ces abris naturels tentent à disparaître au sein de nos jardins car nous avons pris l'étrange habitude de désirer à tout prix un jardin "trop bien" entretenu.

Ainsi, nous ramassons les feuilles mortes de nos parterres, les branchages sous nos haies et les souches d'arbres sans penser une seconde que ces derniers sont de véritables refuges naturels.

Tout comme sa cousine l'abeille, les insectes font partie de notre quotidien et mis à part leur rôle essentiel dans la pollinisation des fleurs, des arbres fruitiers ... ils consomment de grandes quantités de pucerons avant d'être à leur tour, le déjeuner de nombreux oiseaux. 

Aidez-nous à protéger les insectes et accueillez la biodiversité en vos jardins en confectionnant vos nichoirs à insectes.   

 

Les différents types de nichoirs : 

A. Les nichoirs à tiges creuses :

 

Les abris à tiges creuses (celles des graminées et/ou ombellifères) ou garnies de "moelle" tendre comme le sureau, le fambroisier et la ronce sont idéales pour les guêpes et les abeilles solitaires comme la mégachile, l'osmie rousse, l'abeille charpentière ... 

Confectionnés à partir de bottes de 10 à 20 tiges creuses de +/- 20cm de longueur et liées entre elles au moyen d'un fil de fer ou d'une corde/ficelle, il est impératif de boucher l'une des extrémités de toutes les tiges d'un côté afin de permettre aux insectes de coloniser votre futur abri. 

Pour ce faire, plusieurs techniques existent :

- Utiliser les noeuds naturels de la branche et couper la tige juste au-dessus du noeud.

- Boucher l'une des extrémités avec un mélange composé d'argile et d'eau qui durcira au séchage.

A noter que le bambou est le matériau idéal pour ce genre d'abri car outre sa grande solidité, il se décline sous différents diamètres et ses noeuds sont fortement espacés.

Ces abris peuvent être suspendus aux arbres ou encore déposé dans un petit coin calme. 

Attention toutefois à toujours privilégier un endroit autour duquel l'insecte disposera d'un coin de verdure. 

 

B. Les nichoirs réalisés à partir de blocs de bois :

 

Les abris qui sont confectionnés à partir de blocs de bois ou encore de demi-bûche peuvent également accueillir une grande variété d'insectes.

Pour ce faire, penser à percer votre bois de trous de différents diamètres permettant ainsi la colonisation de différentes espèces. Un diamètre de +/- 8mm est une bonne base pour ce genre d'abri.

Ouvrez l'oeil toutefois car de drôles d'oiseaux, légèrement paresseux mais ô combien intelligents comprennent rapidement que cet abri regogre de nourriture.

 

C. Les nichoirs réalisés à partir d'autres matériaux :

 

Fabriquer un abri à perce-oreilles est un jeu d'enfant car il suffit de disposer d'un pot de fleur retourné et d'un peu de paille ou de journal et le tour est joué (voir explication en pts.4 ci-dessous).

Une autre astuce est la fabrication d'un abri à insecte à partir de boîte de conserve dans laquelle vous introduisez des tiges creuses ou encore une boulette de pâte à modeler avec des trous de différents diamètres.

Attention, attendez à ce que la pâte soit bien sèche avant de la placer dans la nature. 

A noter aussi que de nombreux modèles commerciaux sont disponibles en jardinerie et peuvent également faire le bonheur de nombreux insectes, papillons, hérissons, chauve-souris ...  

   

1. Quelques exemples de nichoirs à insectes 

 

 DSC01733-copie-1

 Large éventail de nichoirs à insectes   

DSC00428

                                                       Nichoir à hyménopthère fait de béton et de tiges creuses  

DSC00945

  Nichoir à hyménoptères s'ouvrant sur le devant

© Vinciane Allebroeck

DSC00427(2)

  Intérieur du nichoir à hyménoptères* (photo précédente)

les insectes paralysés (en plus foncé) et les réserves de pollen (en jaune)

 

L'intérieur du nichoir à hyménoptères est composé de tubes transparents qui permettent d'observer l'aménagement des différentes cellules et le développement des larves. 

Dans ce type de nichoir, plusieurs larves sont donc pondues dans un même tube tout en étant séparées entre elles par une sorte de cloison faite de sable, de nectar et/ou de boue.

A noter qu'au moment de la ponte, la mère laisse une provision de nourriture destinée à la future larve. Dans le cas des abeilles solitaires, la nourriture est composée de pollen (représenté en jaune sur la photo) alors que pour la guêpe solitaire, elle se compose de "viande" par le biais d'insectes paralysés et stockés dans le tube avant rebouchage.

A l'éclosion, chaque larve disposera donc d'une quantité suffisante de nourriture nécessaire à son développement tout en lui donnant la force de grignoter la petite cloison de séparation avant de prendre son envol.   

 

DSC00429

  Demi-bûche de bois perforée de trous de différents diamètres. 

Les trous occupés sont protégés par un "bouchon"   

DSC01739

Nichoir à insectes taillé dans un morceau de bois  

DSC01742

 Nichoirs à insectes à partir de branchages rangées dans des boîtes à conserve ( à droite)

et au moyen d'une boule de plâtre/ terre glaise perforée de trous (à gauche) 

Photo 015

                             Nichoir à insectes aux nombreux interstices (entre bûches de bois, briques...)

 

2. La spirale à insectes.

 

La spirale à insectes est une construction faite en pierres sèches et dont l'ouverture est toujours orientée vers le sud.

Mis à part son côté esthétique, la spirale sert de refuge à de nombreux insectes, araignées et autres tout en faisant la part belle à de nombreuses plantes aromatiques telles que le thym, le romarin, la lavande et autres plantes mellifères.

Grâce à la chaleur absorbées par les pierres, l'endroit devient ainsi le refuge de nombreux 'insectes, araignées et bon nombre d'autres organismes vivants. 

    DSC00431-001

Spirale à insectes - Commission Ornithologique de Watermael-Boitsfort

DSC00430-copie-1 

             

3. Le temps des observations.  

 

DSC01734

Au moyen de microscope et boîtes-loupes.  

DSC01746(1)

                                         De gauche à droite : Paon du jour (Inachis io), Petite tortue (Aglais urticae)  

DSC01737

                                                                            Observation abeille au microscope

 

4. La construction de nichoirs à insectes. 

A partir de tiges creuses de renouée du Japon

 

DSC00591-copie-1

                                                                         Tiges creuses de renouée du Japon   

DSC00867

Confection d'un fagot de 7 tiges creuses de renouée du Japon      

DSC00872

Renforcement du fagot au moyen de corde ou de fil de fer  

DSC01002

Fabrication nichoirs insectes     

DSC01043

                                                                                  Personalisation des nichoirs 

DSC01006

 Accrochage du nichoir à insectes   

 

 

Nichoirs à perce-oreilles au moyen d'un pot plastique retourné garni de paille/foin : 

Les étapes préliminaires :   

- Percer le fond du pot plastique au moyen d'un poinçon.

- Faites un fagot de paille/foin.

- Attachez ce petit fagot de paille/foin en son milieu au moyen d'un morceau de corde/ficelle. 

Comme les perce-oreilles vivent la nuit, ils préfèreront donc s'abriter pendant la journée dans ce type d'abri constitué de paille/foin légèrement humide qui feront leur plus grand bonheur.

A noter aussi que le pot peut être garni de banderolles de papier journal.

Attention : Veillez toutefois à placer cet abri en contact avec la végétation (dans la végétation ou sur le sol) afin de faciliter l'accès des perce-oreilles. 

 

 DSC01154

 Faites passer la corde à travers le trou dans le fond du pot.

DSC01157

Enfilez la corde/ficelle à travers le trou et enfoncez la paille  

DSC01160

Tirez sur la corde/ficelle pour bloquer la paille dans le fond du pot.    

DSC01156-001

Suspendez les nichoirs à insectes par la ficelle

Attention, les nichoirs doivent être mis plus haut que sur la photo et en contact avec la branche.     

DSC01162

Suspendez les nichoirs à insectes par la ficelle

 Attention, les nichoirs doivent être mis plus haut que sur la photo et en contact avec la branche.

© Vinciane Allebroeck   

Commenter cet article

plombier paris 2eme 26/01/2015 17:03

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

olivier 23/03/2013 20:31

page sur le nichoir à insectes qui à l'air tres interessant. dommage que les photos ne s'affiche pas :-(

Eco-Nature 24/03/2013 07:55



Bonjour,


Merci pour votre remarque ... en effet cela fait plusieurs semaines que j'ai un souci avec mes photos mais tout est à présent rentré dans l'orde  Vous pouvez regarder les photos.


Bien à vous et bonne visite!