Echo-Nature

Première victoire pour les 300 platanes de l'Avenue du Port !

Publié le 5 Octobre 2011 par Eco-nature in Mon jardin secret

La juge du tribunal de première instance a rendu son verdict et a ordonné l’arrêt des travaux. Elle a suivi les arguments principaux d’IEB et de l’ARAU.

La juge du tribunal de première instance saisi dans le cadre de la requête en annulation déposée par IEB et l’ARAU a rendu son verdict. La juge a ordonné l’arrêt des travaux et a suivi nos arguments principaux, à savoir le défaut de motivation du permis, la nécessité d’un rapport d’incidences et l’absence de caniveau technique dans le permis délivré.

Copyright Vinciane Allebroeck 2011

Copyright Vinciane Allebroeck 2011

Ce jugement rappelle que le respect des règles vaut pour tous, y compris pour le gouvernement qui les a édictées. Il redonne également sa dignité aux administrations qui se sont majoritairement prononcées contre le projet dès 2008 et constitue une belle avancée pour la démocratie urbaine. Mais ce jugement a aussi un goût amer car il révèle un énorme gâchis : 3 ans de perdus, des tensions inutiles, de l’argent public dépensé pour rien, une énergie colossale qui aurait pu être utilisée dans des projets plus positifs.

Copyright Vinciane Allebroeck 2011

Copyright Vinciane Allebroeck 2011

Reste maintenant à s’atteler à un nouveau projet, un projet qui replace l’enjeu de la réfection de l’avenue du Port dans un cadre plus large, celui d’un quartier complexe, avec des quartiers populaires en voie de gentrification sous l’action conjointe des pouvoirs publics et des promoteurs, un quartier industriel dont la zone portuaire est également sous pression immobilière alors que les Bruxellois ont désespérément besoin d’activités pourvoyeuses d’emplois non qualifiés.

Première victoire pour les 300 platanes de l'Avenue du Port !

L’Avenue du Port est aussi une voie de transit majoritairement dédiée aux voitures et qui sépare aujourd’hui les terrains du port de Bruxelles des quais du canal. A titre d’exemple, il conviendrait peut-être de requalifier à terme une partie de l’avenue du Port pour reconnecter les activités logistiques du port de Bruxelles avec la voie d’eau.

En tout état de cause, il est nécessaire d’envisager une réfection à court terme des trottoirs qui pourraient être temporairement partagés par les piétons et les cyclistes en attendant un projet à plus long terme répondant aux enjeux sociaux, économiques, patrimoniaux et environnementaux qui font toute la complexité d’un bon aménagement du territoire.

© Inter-Environnement Bruxelles

Copyright Vinciane Allebroeck 2011

Copyright Vinciane Allebroeck 2011

Plus d'info sur le site officiel => Avenue du Port

Commenter cet article