Echo-Nature

Diffusion du documentaire Blackfish ce 29 juin sur Arte!

Publié le 20 Juin 2014 par Eco-Nature in Activités - conférences - expos - ciné - tv

 

10467020 1459847530928473 873499084535505886 o

 

Février 2010. Au cours d'un spectacle au parc d'attractions aquatiques Seaworld en Floride, Tilikum, une orque de six tonnes, attaque mortellement Dawn Brancheau, une dresseuse confirmée, sous les yeux des spectateurs. Attribuant l'accident à une négligence de la victime, le parc classe très vite l'affaire et l'orque, source de gros revenus, reprend les spectacles un an après. Pourtant, Tilikum n'en était pas à sa première agression.

Capturée à l'âge de 2 ans dans les eaux islandaises en 1983, cette orque mâle de sept mètres de long a passé le plus clair de sa vie en captivité. Elle a d'abord été dressée au Canada avant d'être rachetée par le Seaworld d'Orlando en 1992.   

 

050327-000 killerwal 08-1402199119370

© Our Turn Productions / Manny O Productions

 

Avant ce jour fatidique où elle s'est ruée sur la dresseuse, Tilikum était déjà impliquée dans l'attaque meurtrière de deux personnes... Mêlant des archives exceptionnelles (filmées pendant les antraînements, les représentations mais aussi les attaques) et des entretiens avec les entraîneurs et des experts, ce film, sélectinné au Festival de Sundance 2013, relate les faits tout en enquêtant sur le comportement altéré des orques en captivité.

Diffusé en Belgique dès octobre 2013, j'ai eu la grande chance de découvrir ce thriller psychologique qui illustre à merveille la vengeance de la nature sur l'homme.

Grâce aux nombreux interviews des dresseurs, je n'ai pu rester insensible à l'urgence du message véhiculé par ce film à savoir qu'il est primordial d'agir à la préservation de la faune suavage et d'arrêter de soutenir ces industries morbides qui sous couvert de la protection des espèces marines capturent, enferment, punissent, affament et torturent ces animaux qui au final deviennent complètement désespérés et fous au point de causer des tragédies comme expliqué dans le film.

 

phoque

 

Rappelons au passage que l'industrie des parcs aquatiques ne montre toujours que le beau côté de la chose et ce, uniquement dans un but commercial et que la réalité est fort différente!

Si je n'avais qu'un seul conseil à vous donner ce serait de visionner ce film avec la plus grande attention pour vous faire une idée plus précise sur la question.

Rassurez-vous, je ne vais pas vous faire de leçon mais si il y a bien une chose à retenir c'est qu'il n'est jamais trop tard pour s'informer, changer ses habitudes et refuser ces spectacles d'esclavage et de souffrance. Le débat est donc ouvert... à chacun(e) de se faire sa propre opinion et d'agir en conséquence.

 tilikum-regarde-ses-dresseuses

      Tilikum et ses dresseuses 

 

Quelle que soit votre opinion, rendez-vous donc ce dimance 29 juin à 20h45 sur Arte!           

 

Que faire pour aller plus loin

 

- Visitez le magnifique site internet de Samantha Berg, l'ancienne dresseuse de Tilikum qui lutte aujourd'hui contre la captivité et collabore avec d'anciens dresseurs également interviewés dans le film => Voice of the Orcas

- Découvrez l'enfance de Tilikum via le site officiel => Delphinariums et dauphins captifs  

Informez-vous via le site => Pour une Belgique sans delphinariums et d'autres infos sur la page => Facebook

- Suivez les aventures et les combats menés par la Capitaine Paul Watson, grand défenseur des mers => Sea Shepherd   

 

Que faire en pratique

 

- Participez le samedi 28 juin à 14h au pied de l'Atomium (Bruxelles) à la Manifestation Fermons les delphinairums en Europe 

Attention, dresscode => vêtements bleux, couleur de l'océan

Commenter cet article